Musique de Chambre

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé

Debussy - Magnard : Quatuors à Cordes / Quatuor Béla

PDD022

Nouveau

Quatuor Béla

Plus de détails

11,08 €

-5%

11,66 €

Fiche technique

Label :Le Palais des Degustateurs
EAN :3760011350224
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2020
Code Prix :UVM005
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :25/09/2020
Compositeur/Artiste Principal :Debussy / Magnard

En savoir plus

Claude Debussy (1862-1918) : Quatuor à cordes en sol min Op.10 - Albéric Magnard (1865-1914) : Quatuor à cordes en mi min Op.16

Quatuor Béla : Julien Dieudegard, violon / Frédéric Aurier, violon / Julian Boutin, alto / Luc Dedreuil, violoncelle

Le mythique quatuor à cordes.
Pourtant tout à fait contemporains, Claude Debussy (1862-1918) et Albéric Magnard (1865- 1914) n'ont que très peu de points communs. Ils ont cependant celui d'avoir écrit chacun un unique quatuor à cordes (respectivement en 1893 et en 1903, et tous deux créés par des formations belges). Ce point commun est loin d'être anecdotique. En effet, nombre de compositeurs français de toute cette période charnière ont entretenu avec le quatuor à cordes un rapport tel qu'ils en sont arrivés à ce même résultat : écrire « leur » quatuor à cordes.
Pour comprendre cet état d'esprit, nous devons revenir en arrière. On a coutume de considérer que le véritable père du quatuor à cordes est Joseph Haydn (1732-1809). Si ses premiers essais relèvent du divertissement, très rapidement il en fixe la forme, et hisse le genre à un niveau de perfection inédit jusque-là ; sauf exceptions, cette forme en quatre mouvements sera très durablement respectée, jusqu'à Debussy et Magnard compris. Ses premières œuvres avec ce format datent de 1769, et en l'espace de trois ans, il compose les trois séries de six quatuors à cordes des opus 9, 17 et 20, en pleine naissance du mouvement artistique dit « Sturm und Drang » (« Tempête et Passion »), précurseur du romantisme. Les artistes se mettent à exprimer leur subjectivité, à créer par nécessité intérieure. Par la suite, après dix années de pause, Haydn composera quarante-trois autres quatuors, tous d'exceptionnelle qualité.
Les dix-sept ouvrages de Ludwig van Beethoven (1770-1827), dont les six derniers, à partir de 1823, sont des chefs-d'œuvre absolus qui révolutionnent littéralement le genre, en faisant éclater la forme, marquent définitivement l'histoire du quatuor à cordes. Le compositeur y a mis ce qu'il avait de plus profond, de plus personnel, de plus unique. Jamais la nécessité intérieure de la création n'aura été aussi impérieuse. C'est un tout autre monde qui commence. (Extrait du livret - Pierre Carrive)