Musique Orchestrale

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Nouveau Prix réduit ! Grieg & Prokofiev : Concertos pour piano / Mikhail Rudy Agrandir l'image

Grieg & Prokofiev : Concertos pour piano / Mikhail Rudy

PDD038

Nouveau

Mikhail Rudy

Plus de détails

19,79 €

-5%

20,83 €

Fiche technique

Label :Le Palais des Dégustateurs
EAN :3760011350385
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2024
Code Prix :UVM094
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :21/06/2024
Compositeur/Artiste Principal :Grieg / Prokofiev

En savoir plus

Edvard Grieg (1843-1907) : Concerto pour piano - Serge Prokofiev (1891-1953) : Concerto pour piano n°2, Prélude Op.12 n°7 - Richard Wagner (1813-1883) / Franz Liszt (1811-1886) : La Mort d'Isolde - Frédéric Chopin (1810-1849) : Nocturne Op.27 - Claude Debussy (1862-1918) : Étude pour les 8 doigts - Alexandre Scriabine (1872-1915) : Étude Op.42 n°3 / Enregistrements Live Inédits

Mikhail Rudy, piano / Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg / Mariss Jansons, direction

« Cet album s'ouvre par le Concerto pour piano de Grieg, une œuvre qui tient une place singulière dans votre répertoire… J'avais neuf ans lorsque je suis monté pour la première fois sur scène pour interpréter le premier mouvement du Concerto pour piano de Grieg. Ce fut un peu particulier car l'orchestre qui m'accompagnait était constitué d'instruments folkloriques. Je ne pense que cela existe encore en Russie. L'œuvre a par conséquent une résonance toute particulière pour moi d'autant plus que bien des années plus tard, j'ai joué sur le piano de Grieg, à Bergen. Cette musique est d'une étonnante fraîcheur. Elle possède un côté enfantin avec des personnages de contes et légendes, des elfes et des lutins qui semblent surgir de la forêt. J'ai éprouvé ces sensations durant le concert, dès l'introduction des timbales. Je me souviens de l'émotion unique de cette soirée.

Changement radical d'atmosphère avec le Concerto pour piano n°2 de Prokofiev… Ce concerto de Prokofiev m'a accompagné toute ma vie et il est l'un de mes préférés, tous répertoires confondus. Dans cette partition, Prokofiev ne se “cache” pas derrière des artifices sonores. Quelle est, notamment, l'importance du courrier que lui envoie, à ce moment, son ami Maximilien Schmidthof, l'informant en postscriptum qu'il vient de se suicider ? Nous sommes avant la Révolution de 1917 et la musique est portée par un souffle extraordinaire, proche de l'esprit des courants futuristes de l'époque. La bande provient d'un concert d'abonnement de l'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg. Il ne fut pas enregistré pour les archives de l'orchestre, mais par un preneur de son privé. » Propos recueillis par Stéphane Friédérich lors d'une interview au domicile de Mikhail Rudy