Editions compositeurs & Portraits

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé

Milestones of a Violin Legend / Max Rostal

600473

Nouveau

Max Rostal, violon / Monique Haas / Colin Horsley / Franz Osborn / Lothar Broddack / Gaspar Cassad / Heinz Schröter / Orchestre Symphonique de Londres / Orchestre Symphonique de la BBC / BBC Northern Orchestra / Sir Malcolm Sargent / Sir Charles Groves / Hermann Scherchen

Plus de détails

21,00 €

Fiche technique

Label :Membran
EAN :4053796004734
Format :10 CD
Nombre du Support :10
Année édition :2018
Code Prix :UVM008
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :22/06/2018
Compositeur/Artiste Principal :Chostakovitch / Bartok / Stravinsky / Berg

En savoir plus

Dmitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violon n°1 Op.99 - Béla Bartok (1881-1945) : Concerto pour violon n°2 - Igor Stravinsky (1882-1971) : Duo Concertant - Alban Berg (1885-1935) : Concerto pour violon “à la mémoire dn ange” - Maurice Ravel (1875-1937) : Sonate pour violon et piano - Marcel Mihalovici (1898-1985) : Sonate pour violon et piano n°2 Op.45 - Edward Elgar (1857-1934) : Sonate pour violon Op.92 - Bernard Stevens (1916-1983) : Concerto pour violon - Frederick Delius (1862-1934) : Sonate pour violon n°2 - William Walton (1902-1983) : Sonate pour violon et piano, Sonate pour violon solo Op.13 - Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Romances pour violon Op.40, Op.50, Sonates pour violon et piano n°4 Op.23, n°8 Op.30 n°3, n°9 Op.47, n°7 Op.30 n°2, Trio pour violon, violoncelle et piano Op.1 n°3 - Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violon et piano n°1 Op.78, Scherzo en do min - Claude Debussy (1862-1918) : Sonate - Franz Schubert (1797-1828) : Fantaisie en do Maj D 934 - Robert Schumann (1810-1856) : Sonate en la min Op.105 - Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704) : Passacaglia en sol min arr. M.Rostal, Sonatine pour violon et piano

Sa polyvalence fait sans doute de Max Rostal (1905-1991) le violoniste le plus intéressant de sa génération: ouvert aux œuvres contemporaines, il aide de nombreux jeunes compositeurs à gagner leur place dans des programmes de concert. En tant qu'enseignant - d'abord à Berlin, puis à Londres, Berne et Cologne - il a influencé plusieurs générations de jeunes violonistes, et en tant qu'auteur («Pensées sur leurs interprétations») il a donné un aperçu profond de ses expériences en tant qu'artiste. Max Rostal était considéré comme un prodige, se produisant déjà en public à l'âge de six ans. Il a étudié à Vienne avec Arnold Rose, et à Berlin avec Carl Flesch. En 1927, il devient premier violon de l'Orchestre philharmonique d'Oslo. En 1928, il assiste Carl Flesch à l'Académie de musique de Berlin, où il reprend sa propre chaire deux ans plus tard. Rostal a émigré à Londres au début de la dictature nazie et y a travaillé comme éducateur de 1944 à 1958 en plus de sa carrière de concertiste. Il a continué à enseigner dans les années d'après-guerre à Berne et à Cologne (jusqu'en 1982). Avec Heinz Schröter et Gaspar Cassadó, il a rapidement fait avec eux un ensemble de musique de chambre, complété par Siegfried Palm au violoncelle après la mort de Cassadó. L'héritage musical de Max Rostal est représenté pour la première fois sur cette collection de 10 CD dans un aperçu complet. On pourrait dire qu'il tourne autour du 2e Concerto pour violon de Bartok, puisque cst à ses débuts en Grande-Bretagne que Max Rostal l a interprété.