CLASSIQUE

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Nouveau Prix réduit ! Caplet - Dvorak : Épiphanie, Concerto pour Violoncelle / Nadège Rochat Agrandir l'image

Caplet - Dvorak : Épiphanie, Concerto pour Violoncelle / Nadège Rochat

ARS38301

Nouveau

Nadège Rochat / Benjamin Levy / Orchestre national royal d'Écosse

Plus de détails

12,67 €

-5%

13,33 €

Fiche technique

Label :Ars Produktion
EAN :4260052383018
Format :SACD hybrid
Nombre du Support :1
Année édition :2021
Code Prix :UVM002
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :21/01/2022
Compositeur/Artiste Principal :Caplet / Dvorak

En savoir plus

André Caplet (1878-1925) : Épiphanie (d'après une légende éthiopienne), fresque musicale pour violoncelle et orchestre - Antonin Dvorak (1841-1904) : Concerto pour violoncelle et orchestre en si min Op.104

Nadège Rochat, violoncelle / Benjamin Levy, direction / Orchestre national royal d'Écosse (Royal Scottish National Orchestra)

Nadège Rochat, la violoncelliste genevoise qui a conquis le Royaume-Uni. La violoncelliste genevoise Nadège Rochat sort un nouveau disque, en collaboration avec l'Orchestre national royal d'Écosse et le chef d'orchestre Benjamin Levy. Au programme, deux concertos, l'un d'Antonin Dvorak et l'autre d'André Caplet.
Elle y interprète deux œuvres: l'une, peu connue, se nomme "Epiphanie" d'André Caplet (1878-1925), et la seconde est le concerto pour violoncelle en si mineur de Dvorak (1841-1904). Elle y est accompagnée par l'Orchestre national royal d'Écosse, dirigé par Benjamin Levy.
Le concerto de Dvorak, romantique et composé lors du séjour du musicien aux Etats-Unis, faisait peur à Nadège Rochat lorsqu'elle était enfant. "Je me souviens être à l'étage dans ma chambre à quatre ou cinq ans, et ma mère écoutant le CD de ce concerto très fort dans le salon. L'ambiance du début du premier mouvement me faisait imaginer des sous-bois obscurs et des créatures sauvages! Cela m'angoissait", raconte en souriant Nadège Rochat à la RTS.
Sur le disque figure aussi le morceau "Epiphanie (d'après une légende éthiopienne)", d'André Caplet. Peu connue et enregistrée, cette œuvre stimule pourtant l'imagination. "J'ai découvert cette œuvre grâce à Jacques Tchamkerten, responsable de la bibliothèque du Conservatoire à Genève et expert en musique française à la Haute Ecole de Musique. Mon dada, c'est de découvrir des compositeurs qui n'ont pas suffisamment été mis en lumière à leur époque. C'est le cas pour Caplet, même s'il était très respecté par Debussy, ce qui était rare à l'époque. Lorsque j'ai entendu cette 'Epiphanie' pour la première fois, j'ai été transportée dans un monde magique par les premiers accords lumineux", se souvient la violoncelliste.
Pour la musicienne, l'épiphanie contée par le morceau se rapproche de la nôtre car elle fait référence à la venue de rois du monde entier pour célébrer la naissance de Jésus. "Le premier mouvement s'appelle 'Cortège'. J'imagine un trésor en voyage, composé d'éléphants et de pierres précieuses, qui traverse le désert."Propos recueillis par Benoît Perrier pour www.rts.ch

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...