Amérique Latine

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé

Modernisimo - Musique d‘Astor Piazzolla

CTP02

Nouveau

Quinteto Emedea : Lysandre Donoso, bandoneon / Émilie Aridon Kociołek, piano / Mathias Naon, violon / Adrien Merahi, quitare électrique / Lucas Eubel Frontini, contrebasse

Plus de détails

9,16 €

Fiche technique

Label :Contratiempo
EAN :7061284081089
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2019
Code Prix :UVM018
Genre :MUSIQUE DU MONDE
Date de Sortie :24/05/2019
Compositeur/Artiste Principal :Piazzolla / Cobian / Filiberto

En savoir plus

Nonino (1956) (Astor Piazzolla) - Iracundo (1963) (Astor Piazzolla) - Berretín (1928) (Pedro Laurenz - Arrangement : Astor Piazzolla) - Lo que vendrá (1954) (Astor Piazzolla) - Introducción al ángel (1962) (Astor Piazzolla) - Tres minutos con la realidad (1956) (Astor Piazzolla) - Los mareados (1942) (Juan Carlos Cobián - Arrangement : Astor Piazzolla) - Retrato de Alfredo Gobbi (1967) (Astor Piazzolla) - Quejas de bandoneón (1918) (Juan De Dios Filiberto - Arrangement : Astor Piazzolla) - Patchouli (1974) (Astor Piazzolla - Arrangement : Lysandre Donoso) - Contrabajeando (1954) (Astor Piazzolla / Aníbal Troilo - Arrangement : Astor Piazzolla) - La mufa (1965) (Astor Piazzolla) - Contemporáneo (1964) (Astor Piazzolla) - Coral (1969) (Astor Piazzolla) // Transcriptions : Lysandre Donoso & Mathias Naon

Modernísimo s‘inscrit dans la démarche fondatrice du Quinteto Emedea : proposer un nouveau regard sur la modernité d‘Astor Piazzolla. À cet égard, il nous a semblé fondamental de mettre en lumière une partie de son répertoire peu explorée, voire totalement ignorée, et d‘offrir un large panel d‘arrangements et compositions reflétant la multiplicité des influences à l‘origine de son style musical. Homme de la démesure, créateur insatiable, Astor Piazzolla ne s‘est jamais contenté du seul héritage du grand tango des années 40. C‘est au contact des plus grandes figures du genre (Aníbal Troilo, Elvino Vardaro...) qu‘il se taille une solide réputation de bandonéoniste et d‘arrangeur, mais ses aspirations l‘amènent rapidement à explorer d‘autres horizons musicaux. Il est attiré un temps par la musique « académique » de son époque, d‘abord par le néo-classicisme de Ginastera, puis par les avant-gardes européennes, la musique française, Bartók et Stravinsky. Ses nombreux séjours à New-York l‘amènent également à explo-rer le jazz, qui influencera son langage et son sens de l‘improvisation. Soucieux de faire bouger les lignes et de créer une musique nouvelle, il s‘engage activement durant la décennie 1950-1960 dans des projets novateurs qui le confrontent à la résistance des conservateurs de la tradition tanguera. Il introduit la guitare électrique dans ses ensembles, et tente avec l‘« Octeto Buenos Aires » une première percée avant-gardiste qu‘il finira par abandonner. En 1960, Astor Piazzolla créele « Quinteto Nuevo Tango » et trouve enfin la formation idéale pour élaborer son style musical.