Musique Baroque

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Nouveau Concerto et Sonates baroques - Collection Musica Angelica : Le Phénix Vol.1 Agrandir l'image

Concerto et Sonates baroques - Collection Musica Angelica : Le Phénix Vol.1

CC777811

Nouveau

Le Concerto d’Amour : Philippe Foulon, Pardessus de viole d’amour, violoncelle d’amour / Jean-Pierre Nouhaud, Violoncelle d’amour / Marie Nouhaud, Violone d’amour / William Waters, Théorbe

Plus de détails

10,83 €

Fiche technique

Label :Continuo Classics
EAN :3770000059113
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2018
Code Prix :UVM062
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :19/10/2018
Compositeur/Artiste Principal :Corrette / Barrire / De Boismortier / Berteau / De VisŽe / Vivaldi / Corelli

En savoir plus

Michel Corrette (1707-1795) : Concerto "Le Phénix" Pour violoncelles, violes ou bassons - Jean Barrière (1707-1747) : Sonate en Ré Mineur Pour Pardessus de viole dmour, violoncelle dmour et Basse Continue - Joseph Bodin De Boismortier (1689-1755) : Sonate en Ré Majeur pour violon ou pardessus de viole, violoncelle obligé et basse continue - Martin Berteau (1705-1771) : Sonate en Trio en mi mineur pour 2 violoncelles et basse continue Opus I - Robert De Visée (1660-1732) : Chaconne en sol pour théorbe (Manuscrit De Vaudry De Saizenay) - Antonio Vivaldi (1678-1741) : Largo Du Concerto en sol mineur pour 2 violoncelles dmour et basse continue
 

Le Concerto d’Amour, fondé en 2010 par Jean-Pierre et Marie Nouhaud ainsi que Philippe Foulon, mène depuis plusieurs années une recherche musicologique et organologique autour de la reconstruction d’instruments baroques : les instruments d’amour à cordes sympathiques.  Cet album, « Le Phénix » témoigne de la renaissance de ces instruments très rares au travers de pièces de compositeurs emblématiques des XVIIème et XVIIIème siècles, français et italiens. Par ailleurs Corrette, Barrière, Vivaldi, Corelli… étaient eux-mêmes des interprètes virtuoses de ces instruments. Ils sont caractérisés par un jeu de cordes métalliques supplémentaires, les cordes sympathiques : elles ne sont pas sollicitées et vibrent en résonance avec les notes jouées de même hauteur.

Ce phénomène crée un « halo sonore », une sorte d’atmosphère « surnaturelle » très appréciée à l’époque baroque. Le Concerto d’Amour joue sur l’instrumentarium prisé par les musiciens de cette époque, ce qui concourt à transmettre l’esprit de ces œuvres, à restituer leurs couleurs et leurs nuances originelles. L’ensemble s’attache à exprimer la vitalité, la dynamique des phrasés, la passion de ces partitions baroques concertantes. Plus encore, ces instruments ne se jouent pas comme des instruments ordinaires : ils ont influencé et transformé le jeu des interprètes, quelle que soit la partition.   Cet album, produit par Cordes & Compagnies et distribué par Continuo Classics, ouvre une nouvelle collection, « Musica Angelica » dédiée aux instruments d’amour.