Musique Baroque

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Biber : Sonatae violono solo 1681 - Volume 2 Agrandir l'image

Biber : Sonatae violono solo 1681 - Volume 2

AMB97804

Nouveau

Sanssouci-Ensemble Hamburg : Thomas Pietsch, violon baroque / Achim Weigl, viole de gambe / Carsten Lohff, clavecin et Orgue positif / Sigrun Richter, archiluth

Plus de détails

15,00 €

Fiche technique

Label :Ambitus
EAN :4011392978040
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :1994
Code Prix :UVM010
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :20/01/2017
Compositeur/Artiste Principal :Biber

En savoir plus

Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704) : Sonatae violono solo 1681 - Volume 2 : Sonata I en la Maj, Sonata VII en sol en sol Maj, Sonata VIII en la Maj, Sonata IV en ré Maj.

Dans les «Vies de musiciens et musicologues célèbres de ce temps» (1784) de Johann Adam Hillers, on peut lire, dans le chapitre sur Johann Joachim Quantz: «Quantz avait toujours travaillé le violon, son instrument principal, avec le plus d'acharnement. Les solos de Biber, Walter, Albicastro, puis de Corelli et de Telemann étaient son pain quotidien; il avait ainsi obtenu, lorsqu'en 1713 il fut affranchi, d'en jouer quelques uns en audition ...» D'autres documents encore témoignent que Biber n'est absolument pas tombé dans l'oubli après sa mort en 1704, mais qu'il était considéré comme le plus grand violoniste du XVIIème siècle. Johann Gottfried Walther - un cousin de J.S. Bach - mentionne Biber dans son lexique de 1732 et cite surtout comme oeuvres les sonates de 1681. A la fin du XIXème siècle, le musicologue Guido Adler écrit : « ... tout en reconnaissant qu'il maîtrisait les différentes nuances et tendances stylistiques de son temps, on ne peut avoir aucun doute que l'essentiel de la valeur historique de Biber réside en ses oeuvres instrumentales, et surtout dans ses sonates pour violon de 1681...» En outre il est signalé que le nom de Mozart joue un certain rôle dans la période suivant la mort de Biber: le fils de Biber - Karl Heinrich - était un supérieur de Léopold Mozart, et son fils Wolfgang Amadeus - reprit le thème d'un Kyrie de H.I.F. Biber pour les «cuirassiers» de la «Flûte enchantée».