Historiques

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Milestones of a Violin Legend / Nathan Milstein Agrandir l'image

Milestones of a Violin Legend / Nathan Milstein

600496

Nouveau

Nathan Milstein, violon / Arthur Balsam, piano / Leon Pommers, piano / Gregor Piatigorsky, violoncelle / Valentin Pawlowsky, piano / RCA Victor symphony orchestra New York / Vladimir Golschmann, direction / Orchestre du Festival de Lucerne / Ernest Ansermet, direction / Orchestre royal du Concertgebouw / Pierre Monteux, direction

Plus de détails

17,50 €

Fiche technique

Label :Membran
EAN :4053796004963
Format :10 CD
Nombre du Support :10
Année édition :2018
Code Prix :UVM008
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :07/12/2018
Compositeur/Artiste Principal :Mendelssohn / Geminiani / Tchaïkovski / Dvořák / Mozart / Brahms / Beethoven / Vivaldi ...

En savoir plus

Oeuvres de Felix Mendelssohn (1809-1849), Francesco Geminiani (1680- 1762), Antonio Vivaldi (1675-1741), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893), Antonín Dvok (1841-1904), Johannes Brahms (1833-1897), Ludwig van Beethoven (1770-1827), Jean-Sébastien Bach (1685-1750), Édouard Lalo (1823-1892), Giuseppe Tartini (1692-1770), Arcangelo Corelli (1653-1713), Niccolo Paganini (1782-1840), Giuseppe Tartini (1692-1770), Arcangelo Corelli (1653-1713), Fritz Kreisler (1875-1962), Karl Goldmark (1830-1915), Alexandre Glazounov (1865-1936), Max Bruch (1838-1920), Camille Saint-Saëns (1835-1921), Henryk Wieniawski (1835-1880), Pablo de Sarasate (1844 -1908), Tomaso Antonio Vitali (1665-1711) ...

La liste des interprètes de renommée mondiale qui ont quitté la Russie pour se rendre en Occident, que ce soit personnellement ou en tant que descendant d'une famille émigrée, est longue. Parmi les grands noms il y eut : Nathan Milstein (1904 Odessa - 1992 Londres). La carrière internationale de Milstein a débuté en 1929, lorsqu'il termina une tournée américaine avec Gregor Piatigorsky et Vladimir Horowitz, où il s'est installé définitivement. Mais il n'était pas inconnu, même en Union soviétique. À quatre ans, il a reçu ses premières leçons de Pyotr Stoljarsky, qui a également enseigné à David Oistrakh, et a fait ses débuts à l'âge de dix ans dans le Concerto de Glasunov dirigé par le compositeur. Il étudie avec Léopold Auer en 1915 au célèbre Conservatoire de Saint-Pétersbourg avec Heifetz et Elman, et achève une tournée de concerts réussie en Union soviétique - avec Horowitz au piano - en 1923. Au milieu des années 1920, le succès qul a à Paris et Berlin lncourage à voyager aux États-Unis. Dès lors, sa carrière fut jalonnée d'enregistrements souvent primés, qui sont également au centre de ce coffret. L'instrument le plus souvent entendu ici est un Stradivarius de 1716, que Milstein a baptisé du nom de son épouse et de sa fille: Marie-Thérèse.