Musique Orchestrale

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Nikolaus Harnoncourt joue Haydn, Mozart, Beethoven & Brahms Agrandir l'image

Nikolaus Harnoncourt joue Haydn, Mozart, Beethoven & Brahms

ICAC5161

Nouveau

Nikolaus Harnoncourt / Chamber Orchestra of Europe

Plus de détails

30,00 €

Fiche technique

Label :ICA Classics
EAN :5060244551619
Format :4 CD
Nombre du Support :4
Année édition :2021
Code Prix :UVM063
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :22/10/2021
Compositeur/Artiste Principal :Haydn / Mozart / Beethoven / Brahms

En savoir plus

Joseph Haydn (1732-1809) : Symphonie n°100 en sol Maj “Militaire”, Symphonie n°101 en ré Maj “L'Horloge” - Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonie n°29 en la Maj K.201, Marche en ré Maj K.335, Sérénade n°9 en ré Maj K.320 - Ludwig van Beethoven (1770-1829) : Symphonie n°5 en do min Op.67, Symphonie n°7 en la Maj Op.92 - Johannes Brahms (1833-1897) : Ouverture Tragique en ré min Op.81, Symphonie n°4 en mi min Op.96 / Enregistrements de 1996 à 2004

Nikolaus Harnoncourt, direction / Chamber Orchestra of Europe

Cet ensemble témoigne d'une collaboration remarquable entre le chef Nikolaus Harnoncourt (1929-2016) et le Chamber Orchestra of Europe (COE) et cette année marque le 40e anniversaire de l'Orchestre.
Ces enregistrements retracent également la relation entre Harnoncourt et le Styriarte Festival qui a débuté en 1987 et a duré plus de 30 ans.
Le COE est devenu l'orchestre de prédilection d'Harnoncourt pour les classiques joués sur instruments modernes. Il avait été le pionnier de l'exploration du style approprié à l'époque depuis le début des années 1950 avec le Concentus Musicus Wien, et a suivi cela en explorant comment les instruments modernes pouvaient répondre aux classiques en s'adaptant au style sans avoir à changer les instruments qu'ils jouaient. Harnoncourt voulait que les interprètes prennent des risques et échouent peut-être plutôt que de jouer la sécurité. En répétition, il disait souvent aux interprètes que la bonne musique était toujours au bord de la catastrophe !