Musique Baroque

Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Bach, J-S : Partitas n°4 et 6, Suite Française n°5, Fantaisie et Fugue Agrandir l'image

Bach, J-S : Partitas n°4 et 6, Suite Française n°5, Fantaisie et Fugue

MAJ510

Nouveau

Yoko Kaneko, pianoforte

Plus de détails

12,50 €

Fiche technique

Label :MA Recordings
EAN :0739978510029
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2014
Code Prix :UVM096
Genre :2014
Date de Sortie :26/01/2015
Compositeur/Artiste Principal :Bach

En savoir plus

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Partita n°4, Partita n°6, Suite Française n°5, Fantaisie et Fugue

Le programme de cet enregistrement comporte deux Partitas (le n° 4 et le n° 6) dont la première précède et la dernière suit deux œuvres : la Fantaisie et Fugue en la mineur et la Suite française n° 5 en sol majeur. La Partita n° 4, qui ouvre lécoute comporte sept mouvements constitués dune Ouverture et une suite de danses habituelles à cette époque : Allemande, Courante, Sarabande, Menuet et parmi lesquelles le compositeur a ajouté une pièce qui nest pas destinée à la danse et quil a appelées « galanteries », notamment « Aria », interposé entre la Courante et la Sarabande ; lensemble se terminant comme souvent par une Gigue La Fantaisie et fugue en la mineur apporte puissance solennelle et douceur chantante, deux tournures qui se suivent dans un contraste remarquable. La Suite française n° 5 présentée ici se compose également dune succession de sept danses : quatre habituelles (Allemande, Courante, Sarabande, Gavotte) mais qui sont suivies plus exceptionnellement dune Bourrée et Loure (danses qui étaient très à la mode à la Cour de Versailles) et se terminant comme de coutume, pour les Suites françaises, par une Gigue. La Partita n° 6 comporte toujours sept mouvements constitués là-aussi dune suite de danses débutant par une Toccata suivie dune Allemanda et Corrente puis vient une « galanterie » (nom. mée « Air ») avant la reprise des danses formée dune Sarabande, Tempo di Gavotta et GigueYoko Kaneko apporte ici la finesse de son toucher et sa phrasée sensibles au service des œuvres de J.-S. Bach qui en font ressortir la richesse harmonique, le scintillement éclatant et la plénitude sonore que le pianoforte est capable de produire. © 2014 René Beaupain.