Historiques

Labels

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé

Beethoven : Concertos pour piano n°4 et 5 / Robert Casadesus (Richard Itter Collection)

ICAC5154

Nouveau

Robert Casadesus, piano / Orchestre philharmonique royal / Orchestre Symphonique de la BBC / Sir Thomas Beecham, direction / Sir Malcolm Sargent, direction

Plus de détails

10,00 €

Fiche technique

Label :ICA Classics
EAN :5060244551541
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2018
Code Prix :UVM092
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :23/11/2018
Compositeur/Artiste Principal :Beethoven

En savoir plus

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Concerto pour piano n°4 en sol Maj Op.58, Concerto pour piano n°5 en mi b Maj Op.73 / Enregistrements au Usher Hall ddimbourg en 1956 (n°4) et au Royal Festival Hall de Londres en 1952 / Issu de la Collection Richard Itter
 

Robert Casadesus (1899-1972) était un pianiste et un compositeur français renommé du XXe siècle qui connaissait et travaillait avec Ravel. Il était particulièrement connu pour ses interprétations célèbres des concertos de Mozart accompagnés par George Szell - le magazine Gramophone l’appelait «l'exquise interprétation de Mozart» - ainsi que pour ses enregistrements de Ravel, Fauré et Debussy. Il a enregistré les premier, quatrième et cinquième concertos de Beethoven, les deux derniers à plusieurs reprises, même s’ils ont tous été réalisés en studio. Il a également enregistré de manière exhaustive les sonates pour violon de Beethoven avec Zino Francescatti, qui figure également dans le coffret de Pierre Monteux de ICA Classics. Dans "l’Art du Piano", David Dubal écrit à propos de Casadesus: "Il est devenu le pianiste français absolu, le meilleur de son pays. Casadesus incarnait les qualités d'équilibre gaulois, de son non contraint, de style et de précision technique. Son son était clair, sec et pétillant, comme un champagne vintage. Casadesus était un musicien sophistiqué, dont le pianisme était incroyablement souple. Ses possibilités étaient larges et son utilisation de la pédale était tout simplement étonnante."