Labels

Nouveaux produits

Meilleures ventes

Information

Paiement Sécurisé
Ruiz Armengol, Mario : Danzas Cubanas Agrandir l'image

Ruiz Armengol, Mario : Danzas Cubanas

JBCC268

Nouveau

Martín Camacho, piano

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

13,00 €

Fiche technique

Label :URTEXT
EAN :0600685102688
Format :CD
Nombre du Support :1
Année édition :2017
Code Prix :UVM062
Genre :CLASSIQUE
Date de Sortie :17/02/2017
Compositeur/Artiste Principal :Ruiz Armengol

En savoir plus

Mario Ruiz Armengol (1914-2002) : Danzas Cubanas (n°7 La siete, n°3 Serenata melancólica, n°9 Canta, clave, n°8 Los días felices, n°1 Recordando a Papá, n°4 Viejos recuerdos, n°2 En el café, n°6 Ayer y hoy, n°15 Baila tristeza, n°12 ¡Gracias a Dios!, n°16 Esencia, n°20 Danza cubana, n°21 Danza cubana, n°22 Danza cubana, n°17 Ritmonía, n°14 Exótica, n°5 Lamento criollo, n°11 ¡Pequeña, alegre y bonita!, n°13 Triste Amor, n°19 ¡Sí y no!, n°18 La dieciocho, n°10 Fantasiosa)

Soit par les voyages de Ruiz Armengol à Cuba, soit par des musiciens cubains en visite au Mexique, Armengol rencontra dans sa vie un certain nombre de musiciens de Cuba; Parmi les plus remarquables figuraient René Touzet, César Portillo de la Luz et José Antonio Méndez. Les deux derniers compositeurs, ainsi que Ruiz Armengol et le compositeur mexicain Vicente Garrido, sont considérés comme les leaders du bolérolin, un style de chanson latine devenu populaire au Mexique et à Cuba au cours des années 50 et 60. Le boléro cubain est un style de chanson binaire, dérivé du danzón et habanera, qui se caractérise par de longues mélodies et a été apporté au Mexique par des artistes cubains. Ruiz Armengol encouragé par René Touzet a embrassé la composition de sa première série de danses cubaines sur une période de onze ans. Les dix-neuf premières danses cubaines ont été composées entre 1979 et 1991. Les trois dernières danses cubaines, écrites en 2001 restent inédites. Les innovations de Ruiz Armengol dans le domaine de la danse cubaine dans les domaines de la forme, de l'originalité harmonique, de la variété rythmique, du contenu esthétique et de la brillance pianistique suggèrent une contribution unique dans l'histoire du genre. Sans doute, le temps est le plus grand test du mérite d'un compositeur et ses danses cubaines semblent être du côté gagnant de ce test, comme en témoigne l'intérêt de sa musique par les interprètes et le public.